Quels sont les avantages de la LMNP ?
août 18, 2022

Comment acheter un bien immobilier à Monaco ?

agence immobilière à Monaco

agence immobilière à Monaco

Investir à Monaco, c’est choisir un environnement exceptionnel, un cadre tranquille et une économie florissante. Qu’il s’agisse de l’achat d’une première maison, d’une résidence secondaire ou de la diversification de votre patrimoine, un professionnel de l’immobilier peut vous aider à chaque étape de votre achat en Principauté, de la recherche d’un bien à la préparation d’une offre écrite.

Sélection des biens

Lors d’une première rencontre, l’agence immobilière à Monaco travaillera avec vous pour déterminer les propriétés et les détails de votre recherche. De cette façon, elle peut mieux vous aider à choisir une propriété qui répond à vos attentes. En fonction de vos critères (zone, emplacement, niveau, budget, etc.), elle effectue une sélection de biens et vous les présentons. C’est pourquoi le professionnel dispose d’un catalogue de biens variés et souvent exclusifs. En fonction de vos disponibilités, il peut même organiser des visites des biens sélectionnés et répondre à toutes vos questions.

Négociations

Grâce à ses outils d’analyse et à sa connaissance du marché immobilier monégasque, vous pourrez rédiger une offre d’achat la plus cohérente possible, en tenant compte du produit choisi, de la situation du marché et de vos projets d’investissement. L’engagement et la mission de l’agence immobilière consistent à représenter, conseiller et défendre vos intérêts tout au long du processus d’acquisition.

Faire une offre

Le processus d’acquisition en Principauté comporte plusieurs étapes :

  • L’offre d’achat est écrite et contient toutes les informations concernant l’acheteur et le bien en question,
  • L’offre signée par le vendeur est considérée comme un contrat définitif et a la même valeur qu’un engagement d’achat,

En général, l’offre est accompagnée d’un acompte de 10 % du prix de vente, qui n’est versé qu’au moment de la conclusion de l’accord final, en présence d’un notaire. L’objectif du dépôt est de confirmer l’accord entre les deux parties et de montrer que l’acheteur est prêt à payer. Le vendeur peut encaisser si l’acheteur se retire de la vente, pour quelque raison que ce soit. Si c’est le vendeur qui se retire, l’acheteur est remboursé du même montant.

4 meilleurs conseils pour l’achat d’une maison

Découvrez les meilleurs conseils pour acheter une maison sans commettre d’erreur et préparez-vous à passer à l’étape suivante pour accroître le patrimoine de votre famille.

Renseignez-vous sur la maison que vous achetez

Si la maison doit être utilisée, la première chose à faire est de demander le titre de propriété et de s’assurer que la propriété est libre de toute dette ou qu’elle est engagée dans un autre prêt. Pour ce faire, il suffit de se rendre au cadastre public et de demander un document qui indique le statut de la maison avant cette institution. C’est aussi une bonne idée de la visiter avec un expert qui peut vous aider à évaluer les changements nécessaires.

Vérifiez si vous disposez du financement nécessaire.

Avant de choisir un prêt hypothécaire, vous devez connaître la valeur de la maison que vous avez l’intention d’acheter. Évaluez les différences entre une hypothèque à taux fixe et une hypothèque à taux progressif. N’oubliez pas que le coût d’un prêt ne se limite pas aux intérêts, car il faut calculer d’autres dépenses en dehors de la valeur de la maison. En plus du taux d’intérêt, vous devez évaluer le coût annuel total (CAT), un indicateur de pourcentage annuel qui ajoute des coûts supplémentaires.

Calculer l’acompte et les autres coûts initiaux

L’une des astuces lors de l’achat d’une maison est de savoir comment utiliser au mieux votre mise de fonds. Plus vous épargnez pour l’acompte, plus votre hypothèque et vos paiements mensuels seront bas. L’acompte n’est pas le seul paiement initial. D’autres dépenses, telles que les frais d’évaluation et les frais de notaire, doivent également être ajoutées.

N’oubliez pas les frais notariaux et documentaires

Le notaire rédige un document attestant que le client est le nouveau propriétaire de la maison. Le notaire doit notamment vérifier que la personne qui vous vend le bien est bien le propriétaire et que le bien a été régularisé. L’acte est le document rédigé et approuvé par le notaire et se compose de l’acte d’hypothèque et de la preuve de la libération de la dette. Ces documents représentent la majeure partie des frais de notaire, le reste étant des frais de notaire plus la TVA.

Lors de l’achat d’une maison, l’acheteur doit s’acquitter de deux paiements obligatoires : l’impôt foncier, qui représente un pourcentage de la valeur de la maison, et les frais d’enregistrement au registre foncier public.